Abouler définition, conjugaison, synonyme, Antonyme

Verbe abouler : Définition,  Conjugaison, Synonymes, Antonymes et Citations

Verbe abouler : Définition, Conjugaison, Synonymes, Antonymes et Citations

Définition du verbe abouler

Verbe du premier groupe

  • Venir, arriver, aboutir, en finir.
  • Donner, remettre à regret.
  • Arriver ou survenir avec une certaine soudaineté.
Conjugaison Synonymes AntonymesCitations avec le verbe abouler

Conjugaison du verbe abouler

Indicatif

Présent
  • J’aboule
  • Tu aboules
  • Il aboule
  • Nous aboulons
  • Vous aboulez
  • Ils aboulent
Passé Composé
  • J’ai aboulé
  • Tu as aboulé
  • Il a aboulé
  • Nous avons aboulé
  • Vous avez aboulé
  • Ils ont aboulé
Imparfait
  • J’aboulais
  • Tu aboulais
  • Il aboulait
  • Nous aboulions
  • Vous abouliez
  • Ils aboulaient
Plus-que-parfait
  • J’avais aboulé
  • Tu avais aboulé
  • Il avait aboulé
  • Nous avions aboulé
  • Vous aviez aboulé
  • Ils avaient aboulé

Futur Simple

  • J’aboulerai
  • Tu abouleras
  • Il aboulera
  • Nous aboulerons
  • Vous aboulerez
  • Ils abouleront
Futur Antérieur
  • J’aurai aboulé
  • Tu auras aboulé
  • Il aura aboulé
  • Nous aurons aboulé
  • Vous aurez aboulé
  • Ils auront aboulé
Passé Simple
  • J’aboulai
  • Tu aboulas
  • Il aboula
  • Nous aboulâmes
  • Vous aboulâtes
  • Ils aboulèrent
Passé Antérieur
  • J’eus aboulé
  • Tu eus aboulé
  • Il eut aboulé
  • Nous eûmes aboulé
  • Vous eûtes aboulé
  • Ils eurent aboulé

Subjonctif

Présent
  • Que j’aboule
  • Que tu aboules
  • Qu’il aboule
  • Que nous aboulions
  • Que vous abouliez
  • Qu’ils aboulent
Passé
  • Que j’aie aboulé
  • Que tu aies aboulé
  • Qu’il ait aboulé
  • Que nous ayons aboulé
  • Que vous ayez aboulé
  • Qu’ils aient aboulé
Imparfait
  • Que j’aboulasse
  • Que tu aboulasses
  • Qu’il aboulât
  • Que nous aboulassions
  • Que vous aboulassiez
  • Qu’ils aboulassent
Plus-que-parfait
  • Que j’eusse aboulé
  • Que tu eusses aboulé
  • Qu’il eût aboulé
  • Que nous eussions aboulé
  • Que vous eussiez aboulé
  • Qu’ils eussent aboulé

Conditionnel

Présent
  • J’aboulerais
  • Tu aboulerais
  • Il aboulerait
  • Nous aboulerions
  • Vous abouleriez
  • Ils abouleraient
Passé 1ère Forme
  • J’aurais aboulé
  • Tu aurais aboulé
  • Il aurait aboulé
  • Nous aurions aboulé
  • Vous auriez aboulé
  • Ils auraient aboulé
Passé 2ème Forme
  • J’eusse aboulé
  • Tu eusses aboulé
  • Il eût aboulé
  • Nous eussions aboulé
  • Vous eussiez aboulé
  • Ils eussent aboulé

Impératif

Présent
  • aboule
  • aboulons
  • aboulez
Passé
  • Aie aboulé
  • Ayons aboulé
  • Ayez aboulé

Participe

Présent
  • aboulant
Passé
  • aboulé
  • aboulée
  • aboulés
  • aboulées
Participe passé surcomposé
  • Ayant aboulé

Infinitif

Présent
  • abouler
Passé
  • Avoir aboulé

Gérondif

Présent
  • En aboulant
Passé
  • En ayant aboulé

Synonymes du verbe abouler

Remettre , arriver , céder , léguer , apporter , pourvoir , donner , octroyer , donna , rappliquer , aborder , débarquer , radiner , procurer , distribuer.

Antonymes du verbe abouler

Ramener, refuser, recevoir, prendre.

Citations avec le verbe abouler

  • On dit que tu as poissé nos philippes (filouté nos pièces d’or), reprit le Biffon d’un air menaçant. − Tu vas nous abouler du carle (tu vas nous donner de l’argent) demanda Fil-De-Soie. H. de Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes, 1848, p. 541.
  • Alors, vous comprenez, quand il m’a ordonné de vous faire la cour, j’ai bien été obligé d’obéir… Sans cela, il aurait refusé d’abouler… non… non… de me faire payer ma pension. Meilhac, L. Halévy, La Cigale, 1877, II, 5, p. 72.
  • Si la maison Charpentier ne me paie pas immédiatement ce qu’elle me doit et ne m’aboule pas une forte somme pour la féerie, Bouvard et Pécuchet iront ailleurs. Flaubert, Correspondance, 1880, p. 35.
  • Aboulez la galette, dit Dagobert. Le révérend père posa sur la table un sac que lui avaient remis, les larmes aux yeux, le distillateur des conils. − Topez là, firent les trois compagnons. Ainsi fut scellé ce pacte solennel. A. France, L’Île des pingouins,1908, p. 234.
  • Et pardieu! Quel est donc ce saumâtre gallipoteux? Monsieur, qui êtes seul et qui attendez quelqu’un, aboulezz au pas gymn! Respectueusement, j’aboulai, c’est-à-dire j’approchai… » (Virenque, Album d’un Saint-Cyrien). E. Titeux, Saint-Cyr,1898, p. 532.
  • 8Chut!… Aboule par ici! L’autre l’emmena dans l’arrière-boutique. Benjamin, Gaspard, 1915, p. 124.
  • Et l’pitaine fait un rapport au commandant. Mais v’là que l’commandant, furieux, i’ s’aboule, en s’couant le rapport dans sa patte : « de quoi, qu’i’ dit, où elle est c’te soupe qui fait cette révolte, que j’y goûte? » On y en apporte dans une gamelle propre. I’ r’nifle. « Ben quoi, qu’i dit, ça sent bon! On vous en foutra, d’la soupe riche comme ça!… » Barbusse, Le Feu,1916, p. 263.
  • Ah! nom de dieu de nom de dieu! On n’a pas idée d’être déveinards à ce point-là! Des gars vernis, ce sont ceux de la compagnie Ménétrier qui s’aboulaient, leur barda sur le dos et traînant les godasses. J. Romains, Les Hommes de bonne volonté,Verdun, 1938, p. 36.

Liste des verbes

Cours, résumés, exercices et examens corrigés : physique, chimie, mathématique, informatique, géologie, biologie, génie civil, économie et gestion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.