Abuser définition, conjugaison, synonyme, Antonyme

Verbe abuser : Définition, conjugaison, synonymes, antonymes et citations

Verbe abuser : Définition, conjugaison, synonymes, antonymes et citations

Définition du verbe abuser

Verbe du premier groupe

  • Faire un usage d’une manière excessive de ; s’attribuer des avantages au détriment de ceux à qui ils sont normalement destinés.
  • User avec excès de, user mal de, détruire.
  • Se prendre pour quelqu’un.
  • Tromper, exagérer.
Conjugaison Synonymes AntonymesCitations avec le verbe abuser

Conjugaison du verbe abuser

Indicatif

Présent
  • J’abuse
  • Tu abuses
  • Il abuse
  • Nous abusons
  • Vous abusez
  • Ils abusent

 

Passé Composé
  • J’ai abusé
  • Tu as abusé
  • Il a abusé
  • Nous avons abusé
  • Vous avez abusé
  • Ils ont abusé

 

Imparfait
  • J’abusais
  • Tu abusais
  • Il abusait
  • Nous abusions
  • Vous abusiez
  • Ils abusaient

 

Plus-que-parfait
  • J’avais abusé
  • Tu avais abusé
  • Il avait abusé
  • Nous avions abusé
  • Vous aviez abusé
  • Ils avaient abusé

 

Futur Simple

  • J’abuserai
  • Tu abuseras
  • Il abusera
  • Nous abuserons
  • Vous abuserez
  • Ils abuseront

 

Futur Antérieur
  • J’aurai abusé
  • Tu auras abusé
  • Il aura abusé
  • Nous aurons abusé
  • Vous aurez abusé
  • Ils auront abusé
Passé Simple
  • J’abusai
  • Tu abusas
  • Il abusa
  • Nous abusâmes
  • Vous abusâtes
  • Ils abusèrent

 

Passé Antérieur
  • J’eus abusé
  • Tu eus abusé
  • Il eut abusé
  • Nous eûmes abusé
  • Vous eûtes abusé
  • Ils eurent abusé

Subjonctif

Présent
  • Que j’abuse
  • Que tu abuses
  • Qu’il abuse
  • Que nous abusions
  • Que vous abusiez
  • Qu’ils abusent

 

Passé
  • Que j’aie abusé
  • Que tu aies abusé
  • Qu’il ait abusé
  • Que nous ayons abusé
  • Que vous ayez abusé
  • Qu’ils aient abusé

 

Imparfait
  • Que j’abusasse
  • Que tu abusasses
  • Qu’il abusât
  • Que nous abusassions
  • Que vous abusassiez
  • Qu’ils abusassent

 

Plus-que-parfait
  • Que j’eusse abusé
  • Que tu eusses abusé
  • Qu’il eût abusé
  • Que nous eussions abusé
  • Que vous eussiez abusé
  • Qu’ils eussent abusé

 

Conditionnel

Présent
  • J’abuserais
  • Tu abuserais
  • Il abuserait
  • Nous abuserions
  • Vous abuseriez
  • Ils abuseraient
Passé 1ère Forme
  • J’aurais abusé
  • Tu aurais abusé
  • Il aurait abusé
  • Nous aurions abusé
  • Vous auriez abusé
  • Ils auraient abusé

 

Passé 2ème Forme
  • J’eusse abusé
  • Tu eusses abusé
  • Il eût abusé
  • Nous eussions abusé
  • Vous eussiez abusé
  • Ils eussent abusé

 

Impératif

Présent
  • Abuse
  • Abusons
  • Abusez
Passé
  • Aie abusé
  • Ayons abusé
  • Ayez abusé

Participe

Présent
  • Abusant

 

Passé
  • Abusé
  • Abusée
  • Abusés
  • Abusées

 

Participe passé surcomposé
  • Ayant abusé

Infinitif

Présent
  • Abuser
Passé
  • Avoir abusé

Gérondif

Présent
  • En abusant

 

Passé
  • En ayant abusé

 

Synonymes du verbe abuser

Agir, amuser, attiger, attirer, attraper, bercer, berner, blouser, bluffer, bourrer le crâne, canuler, capter, carotter, charrier, circonvenir, couillonner, croire, décevoir, déshonorer, donner le change, duper, éblouir, égarer, embabouiner, embobiner, empapaouter,

Empaumer, en conter à, enfiler, enjôler, entourlouper, entuber, escroquer, exagérer, exploiter, faire violence, feindre, flatter, impatienter, imposer, induire en erreur, jouer, leurrer, mener en bateau, mentir, mésuser, monter le coup, monter un bateau, mystifier, outrepasser, passer la mesure, passer les bornes, pigeonner, piper, posséder, refaire, repaître, rouler, s’amuser, séduire, surprendre, trahir, tromper, tyranniser, violenter, violer.

Antonymes du verbe abuser

Laver, éclairer, guider, aviser, détromper.

Citations avec le verbe abuser

  • On ne jette point l’ancre dans le fleuve de la vie; il emporte également celui qui lutte contre son cours et celui qui s’y abandonne, le sage comme l’insensé; et tous deux arrivent à la fin de leurs jours, l’un après en avoir abusé, et l’autre sans en avoir joui. J.-H. Bernardin de Saint-Pierre, La Chaumière indienne, 1791, p. 127.
  • S’il se roule convulsivement et souffre une sorte d’agonie après avoir abusé du tabac, le fumeur n’a-t-il par assisté, je ne sais en quelles régions, à de délicieuses fêtes? De Balzac, La Peau de Chagrin, 1831, p. 178.
  • On avait exploité la vie de cet être, on l’avait usé, épuisé; on avait abusé de sa patience et de son dévouement; et, en retour, il s’était rendu nécessaire. Sand, Histoire de ma vie,t. 2, 1855, p. 440.
  • Le goût de vaincre, le goût de convaincre est sain comme un instinct. Il tend toujours à outrepasser ses droits et à abuser du succès. Mais il n’est pas en lui-même, comme le veulent les débiles, une sorte d’inconvenance. Mounier, Traité du caractère, 1946, p. 425.
  • Je voudrais monnayer la sagesse, c’est-à-dire la frapper en maximes, en proverbes, en sentences faciles à retenir et à transmettre. Que ne puis-je décrier et bannir du langage des hommes, comme une monnaie altérée, les mots dont ils abusent et qui les trompent! Joubert, Pensées,t. 1, 1824, p. 95.
  • Il en faut (j’entends de l’impertinence) dans certains ouvrages, comme du poivre dans les ragoûts. » Ici il a certes abusé du procédé, et il a excédé la dose. On n’a qu’à se bien tenir, au sortir de ces passages, pour ne pas imiter le provoquant écrivain. -A. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 3, 1848, p. 180.
  • Tout genre littéraire naissant de quelque usage particulier du discours, le roman sait abuser du pouvoir immédiat et significatif de la parole, pour nous communiquer une ou plusieurs « vies » imaginaires, dont il institue les personnages, fixe le temps et le lieu, énonce les incidents, qu’il enchaîne par une ombre de causalité plus ou moins suffisante. P. Valéry, Variété 1,1924, p. 168.
  • De son côté, Montriveau, tout heureux d’obtenir la plus vague des promesses, et d’écarter à jamais les objections qu’une épouse puise dans la foi conjugale pour se refuser à l’amour, s’applaudissait d’avoir conquis encore un peu plus de terrain. Aussi, pendant quelque temps, abusa-t-il des droits d’usufruit qui lui avaient été si difficilement octroyés. De Balzac.La Duchesse de Langeais, 1834, p. 265.
  • Du coup, Nana perdit la tête, étranglée elle-même par des sanglots nerveux. On abusait d’elle, à la fin! Est-ce que ces histoires la regardaient? Certes, elle avait mis tous les aménagements possibles pour l’instruire, par gentillesse. É. Zola, Nana, 1880, p. 1284.
  • Le pauvre poète fut fêté si grandement que tout autre qu’un jeune homme de vingt-deux ans aurait véhémentement soupçonné de mystification les louanges au moyen desquelles on abusa de lui. De Balzac, Les Illusions perdues, 1843, p. 63.
  • Tu ne m’as pas compris, reprit-il. Je ne te propose pas d’emmener Glaucos à sa place, mais bien de feindre de l’emmener, d’abuser d’Ariane et de lui laisser croire, et à tous, que Phèdre que tu emmèneras, c’est Glaucos. A. Gide, Thésée, 1946, p. 1442.
  • Si un artiste exalte son désir sur Cléopâtre ou Rosalinde, cette femme évoquée sera le succube qui abusera de lui. Le péché peut s’aggraver encore si une femme a un désir succube, un homme un désir incube. Péladan, Le Vice suprême, 1884, p. 66.
  • À la voir ainsi, renversée, s’abandonnant, le sang de ses veines battait à grands coups. Il n’avait point calculé cette rencontre, il résistait, dans son idée que ce serait mal d’abuser de cette enfant. Mais le bruit de son cœur l’étourdissait, il l’avait tant désirée! Et l’image de la possession l’affolait, comme dans ses nuits de fièvre. É. Zola, La Terre, 1887, p. 247.

Liste des verbes

Cours, résumés, exercices et examens corrigés : physique, chimie, mathématique, informatique, géologie, biologie, génie civil, économie et gestion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.