Accoutumer définition, conjugaison, synonyme, antonyme

Verbe accoutumer : Définition, conjugaison, synonymes, antonymes et citations

Verbe accoutumer : Définition, conjugaison, synonymes, antonymes et citations

Définition du verbe accoutumer

Verbe du premier groupe

  • Amener à prendre une habitude, familiariser avec.
  • Devenir mentalement ou physiquement habitué à.
Conjugaison Synonymes AntonymesCitations avec le verbe accoutumer

Conjugaison du verbe accoutumer

Indicatif

Présent
  • J’accoutume
  • Tu accoutumes
  • Il accoutume
  • Nous accoutumons
  • Vous accoutumez
  • Ils accoutument
Passé Composé
  • J’ai accoutumé
  • Tu as accoutumé
  • Il a accoutumé
  • Nous avons accoutumé
  • Vous avez accoutumé
  • Ils ont accoutumé
Imparfait
  • J’accoutumais
  • Tu accoutumais
  • Il accoutumait
  • Nous accoutumions
  • Vous accoutumiez
  • Ils accoutumaient
Plus-que-parfait
  • J’avais accoutumé
  • Tu avais accoutumé
  • Il avait accoutumé
  • Nous avions accoutumé
  • Vous aviez accoutumé
  • Ils avaient accoutumé

Futur Simple

  • J’accoutumerai
  • Tu accoutumeras
  • Il accoutumera
  • Nous accoutumerons
  • Vous accoutumerez
  • Ils accoutumeront
Futur Antérieur
  • J’aurai accoutumé
  • Tu auras accoutumé
  • Il aura accoutumé
  • Nous aurons accoutumé
  • Vous aurez accoutumé
  • Ils auront accoutumé
Passé Simple
  • J’accoutumai
  • Tu accoutumas
  • Il accoutuma
  • Nous accoutumâmes
  • Vous accoutumâtes
  • Ils accoutumèrent
Passé Antérieur
  • J’eus accoutumé
  • Tu eus accoutumé
  • Il eut accoutumé
  • Nous eûmes accoutumé
  • Vous eûtes accoutumé
  • Ils eurent accoutumé

Subjonctif

Présent
  • Que j’accoutume
  • Que tu accoutumes
  • Qu’il accoutume
  • Que nous accoutumions
  • Que vous accoutumiez
  • Qu’ils accoutument
Passé
  • Que j’aie accoutumé
  • Que tu aies accoutumé
  • Qu’il ait accoutumé
  • Que nous ayons accoutumé
  • Que vous ayez accoutumé
  • Qu’ils aient accoutumé
Imparfait
  • Que j’accoutumasse
  • Que tu accoutumasses
  • Qu’il accoutumât
  • Que nous accoutumassions
  • Que vous accoutumassiez
  • Qu’ils accoutumassent
Plus-que-parfait
  • Que j’eusse accoutumé
  • Que tu eusses accoutumé
  • Qu’il eût accoutumé
  • Que nous eussions accoutumé
  • Que vous eussiez accoutumé
  • Qu’ils eussent accoutumé

Conditionnel

Présent
  • J’accoutumerais
  • Tu accoutumerais
  • Il accoutumerait
  • Nous accoutumerions
  • Vous accoutumeriez
  • Ils accoutumeraient
Passé 1ère Forme
  • J’aurais accoutumé
  • Tu aurais accoutumé
  • Il aurait accoutumé
  • Nous aurions accoutumé
  • Vous auriez accoutumé
  • Ils auraient accoutumé
Passé 2ème Forme
  • J’eusse accoutumé
  • Tu eusses accoutumé
  • Il eût accoutumé
  • Nous eussions accoutumé
  • Vous eussiez accoutumé
  • Ils eussent accoutumé

Impératif

Présent
  • accoutume
  • accoutumons
  • accoutumez
Passé
  • Aie accoutumé
  • Ayons accoutumé
  • Ayez accoutumé

Participe

Présent
  • accoutumant
Passé
  • accoutumé
  • accoutumée
  • accoutumés
  • accoutumées
Participe passé surcomposé
  • Ayant accoutumé

Infinitif

Présent
  • accoutumer
Passé
  • Avoir accoutumé

Gérondif

Présent
  • En accoutumant
Passé
  • En ayant accoutumé

Synonymes du verbe accoutumer

Faire , Adapter , Fis , Immuniser , Acclimater , Rompre , Ployer , Vacciner , Prémunir ,  Préparer , Endurcir , Familiariser , Aguerrir , Ferai , Exercer , Mithridatiser , Font , Rompt , Habituer , Façonner , Styler  , S’adapter , S’habituer , S’acclimater , S’endurcir.

Antonymes du verbe accoutumer

Laisser , Désaccoutumer.

Citations avec le verbe accoutumer

  • on était même loin du temps où l’imagination cesserait d’être obsédée de ces fantômes : il fallait donc l’y accoutumer, l’y aguerrir, lui faire entendre et croire que ces périls surnaturels avaient eux-mêmes leur issue, et qu’aux puissances malfaisantes que pouvait évoquer le crime, le ciel en opposait de secourables pour l’innocence, de favorables à la vertu. -F. Marmontel, Essai sur les romans, 1799, pp. 300-301.
  • Accoutumer un cheval à galoper sur le bon pied.1798-1932.
  • Quoique ce ne soient pas précisément les mêmes stimulans qui conviennent aux différentes espèces, peut-être n’est-il aucun de ceux que nous avons fait entrer dans l’usage commun, auquel on ne puisse accoutumer assez vite, presque tous les animaux qui vivent auprès de nous, dans l’état de domesticité. Cabanis, Rapports du physique et du moral de l’homme, t. 2, 1808, p. 62.
  • L’habitude qu’ils [les philosophes] nous imposent de rapporter inconsciemment tout événement, tout être, toute expression, tout détail, − aux plus grandes choses visibles et aux plus stables, − nous façonnent, nous accoutument, nous induisent à ressentir sans effort et sans réflexion la véritable proportion de notre nature, à trouver en nous, sans difficulté, le passage à notre degré le plus élevé, qui est aussi le plus « humain ». Valéry, Variété 3,1936, pp. 241-242.
  • À force d’y réfléchir, je me rendis peu à peu cette idée plus familière; je m’y accoutumai enfin, au point de pouvoir en parler à Augustine, sans lui découvrir une répugnance plutôt vaincue que détruite. Fiévée, La Dot de Suzette, 1798, p. 86.
  • Tout cela me parut bien extraordinaire et bien nouveau; mais en réfléchissant sur la nature de l’homme, à qui dans cette vallée de larmes et de misères, il faut des consolations et des espérances, dont les yeux ne peuvent conttempler le soleil ni la vérité, qu’à travers les nuages et les illusions, je m’accoutumai à cette forme de culte avec beaucoup moins de répugnance. J. de Crèvecœur, Voyage dans la Haute Pensylvanie et dans l’État de New-York,t. 3, 1801, p. 21.
  • Il faut que je m’accoutume à vous. Tout cela est une question d’adaptation. Vous dites qu’il est plus grave qu’il y ait entre nous ces heurts avant le mariage, que cinq ans après. C’est cinq ans après que ce serait plus grave. Un jour viendra où l’habitude… de Montherlant, Le Démon du bien,1937, p. 1356.
  • Il quittait une fois encore des habitudes et des amis. La guerre le reprenait dans son tourbillon. Il partait pour son dépôt, il n’imaginait plus l’avenir. Quelle vie! On s’attache, puis on s’arrache, et toujours du nouveau, alors qu’un cœur simple et tendre s’accoutume si vite. Il se trouva tout désorienté dans la rue. Benjamin, Gaspard, 1915, p. 104.
  • Car on s’accoutume à croire comme des faits vrais des aventures supposées, quand une foule de récits et de monuments semblent en attester l’existence. -F. Dupuis, Abrégé de l’origine de tous les cultes, 1796, p. 359.
  • Peu à peu, je m’accoutumai, je m’apprivoisai à revivre mon adolescence. P. Valéry, Variété 5,1944, p. 120.
  • Voilà les osiers pliants… que j’avois accoutumé de tresser en corbeilles;…-R. de Chateaubriand, Les Natchez, 1826, p. 248.
  • Faites comme vous avez accoutumé. 1835, 1878.
  • Il s’enfonça, comme il avait accoutumé, dans le coin des bouquins,… A. France, L’Orme du mail, 1897, p. 161.
  • L’automne n’a pas accoutumé d’être si pluvieux.1835, 1878, 1932.

Liste des verbes

Cours, résumés, exercices et examens corrigés : physique, chimie, mathématique, informatique, géologie, biologie, génie civil, économie et gestion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.