Aérer définition, conjugaison, synonyme, Antonyme

Verbe aérer : Définition, conjugaison, synonymes, antonymes et citations

Verbe aérer : Définition, conjugaison, synonymes, antonymes et citations

Définition du verbe aérer

Verbe du premier groupe

  • Mettre quelque chose en contact avec l’air.
  • Respirer, prendre l’air.
  • Faire entrer de l’air dans, changer d’air d’un lieu clos.
Conjugaison Synonymes AntonymesCitations avec le verbe aérer

Conjugaison du verbe aérer

Indicatif

Présent
  • J’aère
  • Tu aères
  • Il aère
  • Nous aérons
  • Vous aérez
  • Ils aèrent

 

Passé Composé
  • J’ai aéré
  • Tu as aéré
  • Il a aéré
  • Nous avons aéré
  • Vous avez aéré
  • Ils ont aéré

 

Imparfait
  • J’aérais
  • Tu aérais
  • Il aérait
  • Nous aérions
  • Vous aériez
  • Ils aéraient

 

Plus-que-parfait
  • J’avais aéré
  • Tu avais aéré
  • Il avait aéré
  • Nous avions aéré
  • Vous aviez aéré
  • Ils avaient aéré

 

Futur Simple

  • J’aérerai
  • Tu aéreras
  • Il aérera
  • Nous aérerons
  • Vous aérerez
  • Ils aéreront

 

Futur Antérieur
  • J’aurai aéré
  • Tu auras aéré
  • Il aura aéré
  • Nous aurons aéré
  • Vous aurez aéré
  • Ils auront aéré

 

Passé Simple
  • J’aérai
  • Tu aéras
  • Il aéra
  • Nous aérâmes
  • Vous aérâtes
  • Ils aérèrent

 

Passé Antérieur
  • J’eus aéré
  • Tu eus aéré
  • Il eut aéré
  • Nous eûmes aéré
  • Vous eûtes aéré
  • Ils eurent aéré

Subjonctif

Présent
  • Que j’aère
  • Que tu aères
  • Qu’il aère
  • Que nous aérions
  • Que vous aériez
  • Qu’ils aèrent

 

Passé
  • Que j’aie aéré
  • Que tu aies aéré
  • Qu’il ait aéré
  • Que nous ayons aéré
  • Que vous ayez aéré
  • Qu’ils aient aéré

 

Imparfait
  • Que j’aérasse
  • Que tu aérasses
  • Qu’il aérât
  • Que nous aérassions
  • Que vous aérassiez
  • Qu’ils aérassent

 

Plus-que-parfait
  • Que j’eusse aéré
  • Que tu eusses aéré
  • Qu’il eût aéré
  • Que nous eussions aéré
  • Que vous eussiez aéré
  • Qu’ils eussent aéré

 

Conditionnel

Présent
  • J’aérerais
  • Tu aérerais
  • Il aérerait
  • Nous aérerions
  • Vous aéreriez
  • Ils aéreraient

 

Passé 1ère Forme
  • J’aurais aéré
  • Tu aurais aéré
  • Il aurait aéré
  • Nous aurions aéré
  • Vous auriez aéré
  • Ils auraient aéré

 

Passé 2ème Forme
  • J’eusse aéré
  • Tu eusses aéré
  • Il eût aéré
  • Nous eussions aéré
  • Vous eussiez aéré
  • Ils eussent aéré

 

Impératif

Présent
  • aère
  • aérons
  • aérez

 

Passé
  • Aie aéré
  • Ayons aéré
  • Ayez aéré

 

Participe

Présent
  • aérant

 

Passé
  • aéré
  • aérée
  • aérés
  • aérées

 

Participe passé surcomposé
  • Ayant aéré

 

Infinitif

Présent
  • aérer

 

Passé
  • Avoir aéré

Gérondif

Présent
  • En aérant

 

Passé
  • En ayant aéré

 

Synonymes du verbe aérer

Alléger, assainir, biner, changer d’air, cultiver, dégourdir, distraire, éclaircir, éventer, façonner, ouvrir, purifier, ventiler, oxygéner, prendre l’air, prendre un bol d’air, ventiler.

Antonymes du verbe aérer

Friser , Vicier , Confiner.

Citations avec le verbe aérer

  • Les dispositions de la façade de [la] basilique [de Sainte-Agnès, à Rome], sont fort simples : un fronton indique l’inclinaison du toit supérieur, qui est aéré par un oculus ouvert au milieu du tympan. Lenoir, Architecture monastique,t. 1, 1856, p. 115.
  • C’était une grande salle dont on n’ouvrait les croisées que rarement, et seulement pour l’aérer. Le jour du dehors courait en filets minces le long des fentes des contrevents. Reider, Mademoiselle Vallantin,1862, p. 111.
  • J’ai passé cette fin de journée à m’aigrir Par le spectacle vain et la psychologie Douloureuse des fleurs pâles qui vont mourir. Triste vase : hôpital, froide alcôve de verre Qu’un peu de vent, par la fenêtre ouverte, aère Mais qui les fait mourir plus vite, en spasmes doux, Les pauvres fleurs, dans l’eau vaine, qui sont phtisiques, Répandant, comme en de brusques accès de toux, Leurs corolles sur les tapis mélancoliques. Rodenbach, Le Règne du silence,1891, p. 10.
  • Selon leur âge, il distribue leur besogne aux nourrices qui soignent les larves et les nymphes, aux dames d’honneur qui pourvoient à l’entretien de la reine et ne la perdent pas de vue, aux ventileuses qui du battement de leurs ailes aèrent, rafraîchissent ou réchauffent la ruche, et hâtent l’évaporation du miel trop chargé d’eau, aux architectes, aux maçons, aux cirières, … Maeterlinck, La Vie des abeilles,1901, p. 29.
  • C’était l’heure de la sieste. La ville dormait, déserte et silencieuse, bercée par le mistral, soufflant en grands coups d’éventails, aérant, vivifiant l’été chaud de Provence, … Daudet, Numa Roumestan,1881, p. 67.
  • Démétrios allongea la jambe droite afin d’abaisser son genou qui se fatiguait un peu. Puis il fit lever la jeune femme, se leva lui-même, secoua son vêtement pour aérer les plis, et dit doucement : « Non… adieu. » Louys, Aphrodite,1896, p. 199.
  • Au reste celui qui veut faire l’insouciant sait bien hausser les épaules, ce qui, à bien regarder, aère les poumons et calme le cœur, dans tous les sens du mot. Alain, Propos,1923, p. 530.
  • Les fenêtres, chose incroyable, s’ouvraient, et l’air de la révolution recevait le droit d’aérer. Giraudoux, Siegfried et le Limousin,1922, p. 241.
  • Chez lui, où il a construit une sorte d’entrepôt, tout cela s’empile tas par tas ou pend accroché aux poutrelles, attendant l’écoulement, et lorsque, la porte ouverte pour aérer, le soleil pénètre dans la pièce, on voit ces choses mortes ou fanées se ranimer : fourrure qui chatoie ou tissu qui rayonne comme aux flancs de la femme ou de la bête, cristaux de tartre étincelants sous le rayon, comme des pierreries. de Pesquidoux, Chez nous,t. 2, 1923, p. 220.
  • C’était l’heure attendue, l’heure du pansement, qui seule amenait un peu de calme, aérait les lits, délassait les corps raidis à la longue dans la même position. É. Zola, La Débâcle,1892, p. 501.
  • Ils ne mettent que du gros linge rude. Ça les gratte comme du papier de verre, et la saleté ne peut pas rester noire. Ils couchent quarante ans sur la même « couette » sans en changer, sans même en aérer la plume. Renard, Journal,1903, p. 855.
  • [il] respecta les fleurs, laissa se nouer les fruits, en choisit un sur chaque bras, supprima les autres, et, dès qu’ils eurent la grosseur d’une noix, il glissa sous leur écorce une planchette pour les empêcher de pourrir au contact du crottin. Il les bassinait, les aérait, enlevait avec son mouchoir la brume des cloches, − et, si des nuages paraissaient, il apportait vivement des paillassons. Flaubert, Bouvard et Pécuchet,t. 1, 1880, p. 32.
  • On laboure la vigne en rejetant la terre au milieu du sillon, on la déchausse pied par pied. On aère ainsi la souche, on détruit son système radiculaire à fleur de sol, on la force à chercher en dessous, dans la masse remuée par la charrue défonceuse et plus outre, les couches vierges où tout est substance. de Pesquidoux, Chez nous,t. 1, 1921, p. 110.
  • Et les bois eux-mêmes, aménagés, aérés de larges clairières, semblaient déborder de plus de sève… É. Zola, Fécondité,1899, p. 604.
  • Par contre, rien n’assied un jugement comme de le dresser sur de fortes racines de la terre au zénith, rien n’assure le bon sens, n’abaisse la prétention, n’aère l’intelligence, n’élargit le geste, ne décourage la médiocrité, comme de camper sa vie en plein univers et de toujours maintenir sous « le ciel étoilé au-dessus de nos têtes » les perspectives familières de la vie quotidienne. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 120.
  • Le moteur ronflait régulièrement, d’un bruit doux, endormi, précautionneux, comme enveloppé d’ouate. Une brume livide roulait par instants sur les haies. Puis de nouveau la nuit touffue, matelassée, des campagnes, s’aérait, battait comme un manteau qu’on délace, et la route le rejetait à l’horizon de mer. Il continuait sa marche, docile à cette vitesse monotone, à ce mouvement feutré. J. Gracq, Un Beau ténébreux,1945, p. 186.
  • Aérons-nous. Gagnons le large! « Bernard! Bernard, cette verte jeunesse… » comme dit Bossuet; assied-la sur ce banc, Bernard. Qu’il fait beau ce matin! il y a des jours où le soleil vraiment a l’air de caresser la terre. Gide, Les Faux-monnayeurs,1925, p. 977.

Liste des verbes

Cours, résumés, exercices et examens corrigés : physique, chimie, mathématique, informatique, géologie, biologie, génie civil, économie et gestion

Verbe aérer : Définition, conjugaison, synonymes, antonymes et citations

Verbe aérer : Définition, conjugaison, synonymes, antonymes et citations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.