Alarmer définition, conjugaison, synonyme, antonyme

Verbe alarmer : Définition, conjugaison, synonymes, antonymes et citations

Verbe alarmer : Définition, conjugaison, synonymes, antonymes et citations

Définition du verbe alarmer

Verbe du premier groupe

  • Troubler, causer une grande inquiétude, de la frayeur.
  • S’inquiéter beaucoup.
Conjugaison Synonymes AntonymesCitations avec le verbe alarmer

Conjugaison du verbe alarmer

Indicatif

Présent
  • J’alarme
  • Tu alarmes
  • Il alarme
  • Nous alarmons
  • Vous alarmez
  • Ils alarment

 

Passé Composé
  • J’ai alarmé
  • Tu as alarmé
  • Il a alarmé
  • Nous avons alarmé
  • Vous avez alarmé
  • Ils ont alarmé

 

Imparfait
  • J’alarmais
  • Tu alarmais
  • Il alarmait
  • Nous alarmions
  • Vous alarmiez
  • Ils alarmaient

 

Plus-que-parfait
  • J’avais alarmé
  • Tu avais alarmé
  • Il avait alarmé
  • Nous avions alarmé
  • Vous aviez alarmé
  • Ils avaient alarmé

 

Futur Simple

  • J’alarmerai
  • Tu alarmeras
  • Il alarmera
  • Nous alarmerons
  • Vous alarmerez
  • Ils alarmeront

 

Futur Antérieur
  • J’aurai alarmé
  • Tu auras alarmé
  • Il aura alarmé
  • Nous aurons alarmé
  • Vous aurez alarmé
  • Ils auront alarmé

 

Passé Simple
  • J’alarmai
  • Tu alarmas
  • Il alarma
  • Nous alarmâmes
  • Vous alarmâtes
  • Ils alarmèrent

 

Passé Antérieur
  • J’eus alarmé
  • Tu eus alarmé
  • Il eut alarmé
  • Nous eûmes alarmé
  • Vous eûtes alarmé
  • Ils eurent alarmé

 

Subjonctif

Présent
  • Que j’alarme
  • Que tu alarmes
  • Qu’il alarme
  • Que nous alarmions
  • Que vous alarmiez
  • Qu’ils alarment

 

Passé
  • Que j’aie alarmé
  • Que tu aies alarmé
  • Qu’il ait alarmé
  • Que nous ayons alarmé
  • Que vous ayez alarmé
  • Qu’ils aient alarmé

 

Imparfait
  • Que j’alarmasse
  • Que tu alarmasses
  • Qu’il alarmât
  • Que nous alarmassions
  • Que vous alarmassiez
  • Qu’ils alarmassent
Plus-que-parfait
  • Que j’eusse alarmé
  • Que tu eusses alarmé
  • Qu’il eût alarmé
  • Que nous eussions alarmé
  • Que vous eussiez alarmé
  • Qu’ils eussent alarmé

Conditionnel

Présent
  • J’alarmerais
  • Tu alarmerais
  • Il alarmerait
  • Nous alarmerions
  • Vous alarmeriez
  • Ils alarmeraient

 

Passé 1ère Forme
  • J’aurais alarmé
  • Tu aurais alarmé
  • Il aurait alarmé
  • Nous aurions alarmé
  • Vous auriez alarmé
  • Ils auraient alarmé
Passé 2ème Forme
  • J’eusse alarmé
  • Tu eusses alarmé
  • Il eût alarmé
  • Nous eussions alarmé
  • Vous eussiez alarmé
  • Ils eussent alarmé

Impératif

Présent
  • alarme
  • alarmons
  • alarmez
Passé
  • Aie alarmé
  • Ayons alarmé
  • Ayez alarmé

 

Participe

Présent
  • alarmant

 

Passé
  • alarmé
  • alarmée
  • alarmés
  • alarmées

 

Participe passé surcomposé
  • Ayant alarmé

 

Infinitif

Présent
  • alarmer

 

Passé
  • Avoir alarmé

 

Gérondif

Présent
  • En alarmant

 

Passé
  • En ayant alarmé

 

Synonymes du verbe alarmer

Remuer , Baliser , Menacer , Tourmenter , Terroriser , Troubler , Poursuivre , Agacer , Tracasser , Emouvoir , Epouvanter , Appréhender , Chagriner , Alerter , Apaiser , Agiter , Eveiller , Fermenter , Terrifier , Investir , Apeurer , Retourner , Angoisser , Effaroucher , Tranquilliser , Traumatiser , Attendrir , Effrayer , Affoler , inquiéter

Antonymes du verbe alarmer

Rassurer , Apaiser , Calmer , Tranquilliser , Consoler

Citations avec le verbe alarmer

  • Par malheur, les soldats à minuit trois quarts qu’il était alors, n’étaient pas encore endormis; pendant qu’il marchait à pas de loup sur le toit de grosses tuiles creuses, Fabrice les entendait qui disaient que le diable était sur le toit, et qu’il fallait essayer de le tuer d’un coup de fusil. Quelques voix prétendaient que ce souhait était d’une grande impiété, d’autres disaient que si l’on tirait un coup de fusil sans tuer quelque chose, le gouverneur les mettrait tous en prison pour avoir alarmé la garnison inutilement. Stendhal, La Chartreuse de Parme,1839, p. 365.
  • L’Angleterre, alarmée par la réunion de la Savoie et de Nice, soupçonnait la France napoléonienne de préparer d’autres conquêtes. D’autre part, le principe des nationalités, auquel l’empereur restait fidèle, et qu’il n’aurait pu abandonner sans soulever contre lui l’opinion libérale, l’introduisait dans de nouveaux embarras ajoutés à ceux qu’il rencontrait déjà en Italie. J. Bainville, Histoire de France,t. 2, 1924, p. 205.
  • J’ai dû m’interrompre pour mener Gustave chez le docteur. Dieu soit loué! Je suis sortie de la consultation très rassurée. Marchant nous avait alarmés, de sorte qu’heureusement nous avons pris le mal à temps. A. Gide, L’École des femmes,1929, p. 1281.
  • Les dangers dont vous pensiez m’effrayer m’alarment si peu d’ailleurs que je croirais commencer à être coupable si je pensais à me prémunir contre eux. Ch. Nodier, La Fée aux miettes,1831, p. 177.
  • Il fit écrire par des hommes à sa dévotion et insérer dans plusieurs journaux officieux des articles qui, semblant exprimer la pensée même de Paul Visire, prêtaient au chef du gouvernement des intentions belliqueuses. En même temps qu’ils éveillaient un écho terrible à l’étranger, ces articles alarmaient l’opinion chez un peuple qui aimait les soldats, mais n’aimait pas la guerre. A. France, L’Île des pingouins,1908, pp. 388-389.
  • Les troupes absentes de leurs garnisons avaient reçu l’ordre d’y rentrer; en outre, le bruit commençait à courir du rappel des deux dernières classes. Cependant, la perspective de la guerre, malgré les précautions prises pour ne pas alarmer l’opinion, commençait à se faire sentir dans le pays. Je n’en veux pour preuve que la démarche accomplie au ministère de la Guerre, dans cette journée du 29, par M. Deviès, chef de service au Creusot. J. Joffre, Mémoires,t. 1, 1931, p. 216.
  • J’avais relié mon trésor poétique en carton vert, couleur de bon augure pour une gloire en espérance. Je l’avais caché à ma mère dont la chaste et pieuse pureté d’esprit aurait été alarmée par la volupté plus antique que chrétienne de quelques-unes de ces élégies. A. De Lamartine, Raphaël,1849, p. 246.
  • L’animosité de ses adversaires et la rancune des partis qu’il croyait avoir désarmés l’attristaient dans son âme. Il souffrait de n’avoir pas conquis, après tant de sacrifices, l’estime des conservateurs, qu’il mettait intérieurement à plus haut prix que l’amitié des républicains. Il fallait inspirer au Phare des réponses habiles et énergiques, conduire une polémique vive et peut-être longue. Cette idée troublait la paresse profonde de son esprit et alarmait sa sagesse qui redoutait toute action comme une source de périls. A. France, L’Orme du mail,t. 2, 1897, p. 216.
  • Annette, par suite de sa croyance que nul ne faisoit mal, n’avoit pas été inquiète, elle ne s’étoit alarmée que pour sa mère : … H. De Balzac, Annette et le criminel,t. 2, 1824, p. 33.
  • A ce moment, Angélique s’aperçut qu’elle avait les pieds nus et que Félicien les voyait. Une confusion l’envahit. Elle n’osait plus bouger, certaine que, si elle se levait, il les verrait davantage. Puis, elle s’alarma, perdit la tête, se mit à fuir. É. Zola, Le Rêve,1888, pp. 85-86.
  • Ma mère réprima un frémissement, car d’une sensibilité plus prompte que mon père, elle s’alarmait pour lui de ce qui ne devait le contrarier qu’un instant après. Les désagréments qui lui arrivaient étaient perçus d’abord par elle comme ces mauvaises nouvelles de France qui sont connues plus tôt à l’étranger que chez nous. M. Proust, À la recherche du temps perdu,À l’ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 465.
  • Elle s’enveloppait dans son chiffon, avec une pudeur qui s’alarmait des moindres trous. É. Zola, Son Excellence Eugène Rougon,1876, p. 72.

Liste des verbes

Cours, résumés, exercices et examens corrigés : physique, chimie, mathématique, informatique, géologie, biologie, génie civil, économie et gestion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.