Allonger conjugaison, définition, synonyme, antonyme

Verbe allonger : Définition, conjugaison, synonymes, antonymes et citations

Verbe allonger : Définition, conjugaison, synonymes, antonymes et citations

Définition du verbe allonger

Verbe du premier groupe

  • Devenir plus long, accroître en durée.
  • Devenir plus long, s’étendre.
  • Débourser de l’argent.
  • Faire devenir plus important (pour une quantité)
Conjugaison Synonymes AntonymesCitations avec le verbe allonger

Conjugaison du verbe allonger

Indicatif

Présent
  • J’allonge
  • Tu allonges
  • Il allonge
  • Nous allongeons
  • Vous allongez
  • Ils allongent

 

Passé Composé
  • J’ai allongé
  • Tu as allongé
  • Il a allongé
  • Nous avons allongé
  • Vous avez allongé
  • Ils ont allongé

 

Imparfait
  • J’allongeais
  • Tu allongeais
  • Il allongeait
  • Nous allongions
  • Vous allongiez
  • Ils allongeaient

 

Plus-que-parfait
  • J’avais allongé
  • Tu avais allongé
  • Il avait allongé
  • Nous avions allongé
  • Vous aviez allongé
  • Ils avaient allongé

 

Futur Simple

  • J’allongerai
  • Tu allongeras
  • Il allongera
  • Nous allongerons
  • Vous allongerez
  • Ils allongeront

 

Futur Antérieur
  • J’aurai allongé
  • Tu auras allongé
  • Il aura allongé
  • Nous aurons allongé
  • Vous aurez allongé
  • Ils auront allongé

 

Passé Simple
  • J’allongeai
  • Tu allongeas
  • Il allongea
  • Nous allongeâmes
  • Vous allongeâtes
  • Ils allongèrent

 

Passé Antérieur
  • J’eus allongé
  • Tu eus allongé
  • Il eut allongé
  • Nous eûmes allongé
  • Vous eûtes allongé
  • Ils eurent allongé

Subjonctif

Présent
  • Que j’allonge
  • Que tu allonges
  • Qu’il allonge
  • Que nous allongions
  • Que vous allongiez
  • Qu’ils allongent

 

Passé
  • Que j’aie allongé
  • Que tu aies allongé
  • Qu’il ait allongé
  • Que nous ayons allongé
  • Que vous ayez allongé
  • Qu’ils aient allongé

 

Imparfait
  • Que j’allongeasse
  • Que tu allongeasses
  • Qu’il allongeât
  • Que nous allongeassions
  • Que vous allongeassiez
  • Qu’ils allongeassent

 

Plus-que-parfait
  • Que j’eusse allongé
  • Que tu eusses allongé
  • Qu’il eût allongé
  • Que nous eussions allongé
  • Que vous eussiez allongé
  • Qu’ils eussent allongé

 

Conditionnel

Présent
  • J’allongerais
  • Tu allongerais
  • Il allongerait
  • Nous allongerions
  • Vous allongeriez
  • Ils allongeraient
Passé 1ère Forme
  • J’aurais allongé
  • Tu aurais allongé
  • Il aurait allongé
  • Nous aurions allongé
  • Vous auriez allongé
  • Ils auraient allongé

 

Passé 2ème Forme
  • J’eusse allongé
  • Tu eusses allongé
  • Il eût allongé
  • Nous eussions allongé
  • Vous eussiez allongé
  • Ils eussent allongé

Impératif

Présent
  • allonge
  • allongeons
  • allongez
Passé
  • Aie allongé
  • Ayons allongé
  • Ayez allongé

 

Participe

Présent
  • allongeant
Passé
  • allongé
  • allongée
  • allongés
  • allongées

 

Participe passé surcomposé
  • Ayant allongé

 

Infinitif

Présent
  • allonger

 

Passé
  • Avoir allongé

Gérondif

Présent
  • En allongeant

 

Passé
  • En ayant allongé

 

Synonymes du verbe allonger

Accroître, additionner, affiler, affiner, aggraver, agrandir, ajouter, assener, augmenter, avancer, baptiser, coller, continuer, coucher, croître, déployer, détirer, développer, diluer, distendre, donner, éclaircir, élonger, envoyer, étendre, éterniser, étirer, faire durer, faire traîner, ficher, flanquer, fourrer, foutre, grandir, lancer, miser, payer, perpétuer, porter, pousser, presser le pas, prolonger, proroger, rallonger, remettre, repousser, retarder, se presser, temporiser, tirer, tuer, tendre

Antonymes du verbe allonger

Plier, rogner , rapetisser , diminuer , couper , retrancher , comprimer , contracter

Citations avec le verbe allonger

  • C’est par une action proprement musculaire, et avec un effort très perceptible, sans doute, dans l’origine, que l’œil se fixe, se dirige, s’ouvre plus ou moins, raccourcit ou allonge son diamètre pour faire converger les rayons au point convenable.. Maine de Biran, De l’Influence de l’habitude sur la faculté de penser,1803, p. 24.
  • Un oculiste espagnol, le drgerman Béritens, dans un article de la revue Por esos mundos, intitulé Pourquoi Greco peignit comme il peignit, (Madrid, 1912) a soutenu que ce n’est ni mysticisme, ni excentricité, mais astigmatisme, si Greco déforme et allonge ses figures. M. Barrès, Greco,1911, p. 176.
  • Heureux ceux qui ne doutent pas d’eux et qui allongent au courant de la plume tout ce qui leur sort du cerveau. Moi j’hésite, je me trouble, je me dépite, j’ai peur; mon goût s’augmente à mesure que décroît ma verve et je m’afflige beaucoup plus d’un mot louche que je ne me réjouis de toute une bonne page. G. Flaubert, Correspondance,1847, p. 57.
  • Il [Flaubert] me parle de l’embarras qu’il a, le travail qu’il lui a fallu d’abord pour se convaincre que cela était comme il le dit. Puis l’absence de dictionnaire, qui l’oblige aux périphrases pour toutes les appellations. À mesure qu’il avance, la difficulté augmente. Il est obligé d’allonger sa couleur locale comme une sauce. E. Et J. De Goncourt, Journal,nov. 1859, p. 649.
  • Deux longues boucles de cheveux, qui tombaient naturellement le long de ses joues, allongeaient encore son visage et lui donnaient quelque chose de rêveur. E. About, La Grèce contemporaine,1854, p. 186.
  • Taanache revint près d’elle; et quand elle eut disposé deux candélabres dont les lumières brûlaient dans des boules de cristal pleines d’eau, elle teignit de lausonia l’intérieur de ses mains, passa du vermillon sur ses joues, de l’antimoine au bord de ses paupières, et allongea ses sourcils avec un mélange de gomme, de musc, d’ébène et de pattes de mouches écrasées. G. Flaubert, Salammbô,t. 2, 1863, p. 29.
  • De Kergaz atteignit la Barrière de l’Étoile en réfléchissant ainsi, puis il rendit un peu la main à son cheval, qui allongea le trot, et dix minutes après il atteignait le pont de Neuilly. P.-A. Ponson du Terrail, Rocambole,t. 1, L’Héritage mystérieux, 1859, p. 553.
  • Bonsoir de bonsoir, murmura Croquebol inquiet, pourvu cor’ que ce pierrot-là nous aye pas fichus en retard! Allongeons, crebleu, allongeons! Et le torse en avant, les coudes au corps, ils allongeaient, il fallait voir! Le tapage de leurs semelles frappant simultanément le pavé sonnait la danse précipitée du marteau de forge sur l’enclume; à eux deux ils faisaient patrouille. G. Courteline, Le Train de 8 h 47,1888, p. 189.
  • Une escouade précéda le cheval qui allongeait l’amble. Entre les brancards de la charrette à claire-voie. P. Adam, L’Enfant d’Austerlitz,1902, p. 530.
  • Rien ne bougeait plus. Si … Un bras remuait encore, remuait à peine, traînant son fanion dans l’herbe. « Rouge! … Allongez le tir … Allongez le tir … » (…). Le vent froid qui passait dans les branches, avec un bruit d’écluse, apportait des tranchées les coups de feu égarés des sentinelles anxieuses. R. Dorgelès, Les Croix de bois,1919, p. 51.
  • Tout le monde savait que Pierre était décoré et qu’on allait le nommer quelque chose; ce qui allongeait les nez singulièrement, selon l’expression de la vieille femme. É. Zola, La Fortune des Rougon,1871, p. 303.
  • Est-ce que tu l’as perdue, la pièce-quinze-sous? Râla la Thénardier, ou bien est-ce que tu veux me la voler? En même temps elle allongea le bras vers le martinet suspendu à la cheminée. V. Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 483.
  • Le premier de ces hussards, la figure toute rouge, allongea d’abord un coup de sabre sur l’oreille de mon pauvre camarade, en jurant comme un possédé; et comme il relevait le bras pour l’achever, je lui enfonçais ma baïonnette dans le côté de toutes mes forces. Erckmann-Chatrian, Le Conscrit de 1813,1864, p. 187.
  • On est en droit de prévoir que les progrès incessants de la science allongeront encore sensiblement la vie moyenne de l’homme; et sans doute même aboutiront-ils à étendre la durée de vie maximum. J. Rostand, La Vie et ses problèmes,1939, p. 131.
  • Puis c’était le mois de mars, les jours allongeaient, l’hiver s’en allait, l’hiver emporte toujours avec lui quelque chose de nos tristesses; puis vint avril, ce point du jour de l’été, frais comme toutes les aubes, gai comme toutes les enfances; un peu pleureur parfois comme un nouveau-né qu’il est. V. Hugo, Les Misérables,t. 2, 1862, p. 114.
  • Je m’en vais commencer par Landouzy, dit l’institutrice; de là je pense aller à Vorges. En entendant ce nom, Mademoiselle Creton sauta sur sa chaise, et sa figure se tira comme par mille ressorts invisibles; son nez se pinça, son menton s’allongea; Madame Chappe fut effrayée du changement subit qui s’était opéré sur la physionomie de la vieille fille. Champfleury, Les Bourgeois de Molinchart,1855, p. 146.
  • N’y a-t-il pas, d’ailleurs, partout de bons vieux portraits à vous faire passer devant un temps infini, en vous figurant le temps où leurs maîtres vivaient, et les ballets où tournoyaient les vertugadins de toutes ces belles dames roses, et les bons coups d’épée que ces gentilshommes s’allongeaient avec leurs rapières. G. Flaubert, Par les champs et par les grèves.Touraine et Bretagne, 1848, p. 181.
  • Et elles remontaient chez elles, en arrangeant une histoire, dont elles ne se servaient souvent pas, lorsqu’elles trouvaient leurs parents occupés à s’allonger des gifles, pour une soupe mal salée ou pas assez cuite. É. Zola, L’Assommoir,1877, p. 714.
  • On cesse de bâtir, les naissances diminuent, les morts se multiplient, les nuits s’allongent et les jours s’accourcissent. M. Maeterlinck, La Vie des abeilles,1901, p. 254.
  • La chute de l’Arno a comme des écaillures nacrées, d’un vert extrêmement pâle, et, plus bas, de cette même couleur orangée. Les pêcheurs au loin portent les nasses et regagnent leurs barques … Merveille de ces jours qui s’allongent… A. Gide, Journal,Feuillets de route, 1895, p. 6

Liste des verbes

Cours, résumés, exercices et examens corrigés : physique, chimie, mathématique, informatique, géologie, biologie, génie civil, économie et gestion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.